Assemblée générale du consortium MASA – 29 janvier 2019 – Paris

L’assemblée générale du consortium se tiendra le mardi 29 janvier 2019 de 9h30 à 12h30 au 54 bd Raspail, Paris 6ème arrondissement – Salle de conseil A.

Ordre du jour :

  • Bilan 2018 selon les axes
  • Partenariats, demandes d’expertises et d’association (SRA Ile de France Louvre ; SRA IdF, Bretagne, Occitanie Rapports de fouilles ; Bibracte ; REFE ; Poitiers ; X Deru ; HyperThesau, Lyon…)
  • Développements en cours et projets 2019
  • Manifestations 2019 (internes/externes)
  • École Thématique 2019
  • International (CAA, DH, DARIAH/PARTHENOS, ARIADNEplus, SEADDA)
  • Coordination inter consortiums
  • Avenir du consortium et orientations stratégiques
  • Questions diverses

Inscription obligatoire avant le 18 janvier 2019 par email à Laurence Rageot en précisant si vous souhaitez partager le déjeuner.

Le jeu de cartes du CIDOC en ligne

George Bruseker et Anaïs Guilhem viennent de mettre en ligne un site pour expliquer le fonctionnement du jeu de cartes du CIDOC : http://www.cidoc-crm-game.org.
Ce site propose différentes instances du jeu dont celle réalisée par MASA pour l’apprentissage de l’appariement des concepts génériques de l’archéologie de terrain avec l’ontologie du CIDOC CRM.

 

Cette instance est en téléchargement libre sur le site : http://www.cidoc-crm-game.org/node/13 (exemple des fouilles de Marmoutier).

Offre de contrat IE – Développement d’une plateforme d’images patrimoniales d’archéologie dans le cadre du projet RITA

Unité de recherche de rattachement : UMR 7324 CITERES–Laboratoire Archéologie et Territoires, Université de Tours, CNRS.
Lieu : Tours (France)
Durée : 12 mois à partir de mars 2019, renouvelable une fois.
Rémunération : 1 400 à 1 660 € net/mois selon expérience.

Les candidatures sont à envoyer à emilie.trebuchet@inrap.fr avant le 7 janvier 2019 minuit par courriel avec fichiers joints.
Le dossier devra comporter :
– Une lettre de motivation
– Un curriculum vitae détaillé

Télécharger le profil en français
Continuer la lecture de « Offre de contrat IE – Développement d’une plateforme d’images patrimoniales d’archéologie dans le cadre du projet RITA »

Mise en ligne des présentations – journées MASA « Traitement et diffusion des données de l’archéologie » – Aix-en-Provence, 14 – 16 novembre 2018

Le consortium MASA a organisé, à la MMSH d’Aix-en-Provence, trois journées consacrées au traitement et à la diffusion des données de l’archéologie.

Mercredi 14 novembre

L’après-midi du 14 a été consacré à des ateliers de formation, l’un sur l’utilisation d’OpenRefine pour nettoyer et préparer des données, l’autre sur les entrepôts de données. Continuer la lecture de « Mise en ligne des présentations – journées MASA « Traitement et diffusion des données de l’archéologie » – Aix-en-Provence, 14 – 16 novembre 2018 »

Présentation du consortium MASA à la deuxième rencontre nationale des professionnels des documentations patrimoniales-domaine de l’archéologie, Ministère de la Culture, 18 octobre 2018, Paris

MASA a été invité à présenter ses travaux lors de la deuxième rencontre nationale des professionnels des documentations patrimoniales-domaine de l’archéologie qui était consacrée à la diffusion numérique des données archéologiques, le 18 octobre 2018 au Ministère de la Culture (Direction générale des patrimoines). L’assemblée d’une cinquantaine de personnes était composée des documentalistes des Services régionaux de l’archéologie dans les DRAC, des représentants de la direction des musées, de la direction des systèmes d’information, de la sous-direction de l’archéologie ainsi que de l’inspection générale des patrimoines. L’Inrap était également représenté.

L’objectif de la journée était de présenter un panel de différentes solutions à la mise en ligne des données archéologiques. La participation a été l’occasion de présenter le consortium et ses travaux à destination de la communauté archéologique. La présentation intitulée « Exposer les données archéologiques dans le web sémantique selon les FAIR principles » a permis de montrer que MASA peut jouer un rôle dans le dispositif interinstitutionnel de de la recherche archéologique française et servir d’interface avec les infrastructures internationales de partage de données.