Présentation du Consortium MASA au DARIAH Annual Event 2018, 23-24 mai 2018, Paris

DARIAH (Digital Research Infrastructure for the Arts and Humanities) est une initiative européenne mettant en commun les infrastructures existantes de chaque pays participant (Huma-Num pour la France), et s’inscrivant par là même dans une démarche résolument ascendante (bottum up) pour le développement de l’utilisation du numérique et des bonnes pratiques au sein des différentes communautés de recherche.

Lors du DARIAH Annual Event 2018 qui s’est tenu à Paris les 23 et 24 mai 2018, le Consortium MASA a été convié par Huma-Num à venir présenter ses travaux sous la forme d’un poster et à participer aux groupes de travail pour échanger avec les autres chercheurs européens.

Pour MASA, c’est Evelyne Sinigaglia (représentant également le réseau Frantiq), Nathalie Le Tellier-Becquart et Olivier Marlet qui étaient présents. Chaque poster a été présenté en 30s et Evelyne Sinigaglia a proposé à qui voulait de suivre une démonstration de l’utilisation d’OpenTheso.

Cette session de posters a permis d’échanger avec les représentants du Consortium 3D-SHS (autre consortium Huma-Num) qui se sont montrés très intéressés par l’aspect interopérabilité via un appariement avec le CIDOC-CRM et souhaiteraient collaborer avec le consortium MASA pour appliquer ce travail aux fichiers d’archivage pérennes des données 3D.

 

Voici un rapide aperçu des groupes de travail suivis.

Sustainable Publishing of MetaData

Le groupe vise à proposer des bonnes pratiques pour la mise en ligne de métadonnées. Quelques cas ont été présentés durant ce groupe de travail et en particulier la présentation par Charles Riondet (INRIA) du Standardization Survival Kit (SSK) de Parthenos (programme Européen « Pooling Activities, Resources and Tools for Heritage E-research Networking, Optimization and Synergies »), environnement en ligne complet visant à fournir des informations de base, de la documentation et des ressources concernant les normes applicables à un large éventail d’activités de recherche en sciences humaines et en patrimoine culturel basées sur le numérique (documentation en ligne). Cette documentation est déployée au travers du SSK en format TEI. Un échange avec Charles Riondet a permis de montrer les avantages d’une collaboration entre Parthenos et notre consortium. Le développement en cours d’OpenGuide, la plateforme de dépôt en TEI des guides de bonnes pratiques pourrait intéresser Parthenos et il nous serait facile de transformer les TEI de nos guides pour qu’ils puissent intégrer le SSK.

Interconnecting knowledge and information in Digital Humanities :  the case of Backbone Thesaurus

Le groupe Maintenance de Thesaurus vise à concevoir et à établir un thésaurus global pour les sciences humaines : BackBone Thesaurus. Ce travail se concentre sur l’identification des concepts de haut niveau (facettes et hiérarchies) qui deviendront la base commune, répondant aux exigences d’objectivité et d’interdisciplinarité. Evelyne Sinigaglia a pu échanger avec les porteurs de ce projet (ICS-FORTH, Héraklion). L’idée est de s’affranchir de la hiérarchisation classique en prenant une forme plus ontologique, basée sur le CIDOC, forme qui offre plus de possibilité d’associations, de contextualisation et de précision. Si l’application est concluante à l’usage, il pourrait être intéressant que les PACTOLS prennent cette orientation, voire que le réseau Frantiq participe à cette initiative.

Promoting Open Scholarship in DH : Reasons and tools for open licensing

Le groupe traite de la question des droits d’auteur et de licences et en particulier des différences entre le droit international anglophone et le droit européen. La session a présenté quelques initiatives comme les plateformes faisant l’inventaire des dépôts en Open Access : DOAR (Directory of Open Access Repositories) et OpenAire. Il a également été présenté le système Creative Common pour les licences.