Journées « Archives archéologiques » du CNRA – 6 février 2020

Cette journée de réflexion sur les archives de l’archéologie portée par le CNRA dans un cadre interinstitutionnel a été envisagée comme un temps d’échange et de réflexion sur les pratiques en archéologie et leur nécessaire évolution.
Olivier Marlet a été sollicité pour présenter les travaux du Consortium MASA et plus particulièrement l’application des principes FAIR en archéologie et les outils MASA développés pour aider les archéologues à appliquer ces principes à leurs données.

Programme de la journée

Voir la présentation MASA

Modèle de plan de gestion de données MASA en ligne

Le modèle de plan de gestion de données pour l’archéologie élaboré dans le cadre du groupe de travail du consortium Mémoires des archéologues et des sites archéologiques (MASA) est disponible sur DMP OPIDoR : https://dmp.opidor.fr/plans. Basé sur une version initiale réalisée à l’INRAP en 2018, il a été retravaillé en prenant en compte le modèle proposé par l’ANR et intègre dans ses recommandations les principaux standards et bonnes pratiques applicables à l’archéologie, ainsi que des liens vers une documentation de référence.

Intégré à l’outil d’aide à la création en ligne de plan de gestion de données DMP OPIDoR hébergé et géré par l’INIST, le modèle MASA permet de décrire les données de manière globale (onglet Généralités sur les données) puis, plus finement, par jeu de données ou lot de fichiers. Ces ensembles de données peuvent être constitués en référence à une typologie documentaire (photographies, transcriptions, fiches descriptives d’objets, etc.) ou selon des ensembles intellectuellement cohérents (étude céramique, d’anthropologie, etc.).  Continuer la lecture de « Modèle de plan de gestion de données MASA en ligne »

[Offre d’emploi] Ingénieur étude et développement web sémantique H/F

La MSH Val de Loire recrute une.e ingénieur.e étude et développement web sémantique H/F.

Contexte de travail

La Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire est une structure fédérative d’équipes de Recherche en Sciences Humaines et Sociales. Elle est placée sous la tutelle du CNRS et des universités de Tours et d’Orléans et regroupe actuellement 21 équipes de recherche.

Elle offre des services aux chercheurs dont un Atelier Numérique qui fournit des services numériques d’accompagnement des projets de recherche. De plus, la MSH Val de Loire porte le consortium Mémoires des archéologues et des sites archéologiques (MASA) de la TGIR Huma-Num qui a pour objectif la diffusion et la mise en œuvre des principes FAIR dans la communauté archéologique en lien avec les infrastructures nationales RnMSH et Huma-Num et en connexion avec des projets et infrastructures européennes comme ARIADNEplus (projet H2020) dans le cadre de l’EOSC (European Open Science Cloud).
Sous l’autorité du directeur de la Maison des Sciences de l’Homme Val de Loire, vous serez intégré(e) au pôle informatique de l’atelier numérique, composé de 3 personnes. Les missions sont principalement réalisées au siège de la MSH Val de Loire à Tours (Site Deux Lions) mais vous devrez également vous déplacer régulièrement sur les autres sites de la MSH à Tours et Orléans ainsi que chez les partenaires du consortium MASA.

Missions

Il ou elle travaillera pour le CNRS au siège de la MSH Val de Loire sous l’autorité de son directeur : Xavier RODIER, sa mission sera de traiter les corpus mis en ligne par l’Atelier Numérique de la MSH Val de Loire et dans le cadre du Consortium MASA afin de les rendre interopérables, en s’appuyant sur les principes FAIR, avec pour objectif de porter ces données sur le web sémantique. Continuer la lecture de « [Offre d’emploi] Ingénieur étude et développement web sémantique H/F »

Atelier PACTOLS – Mise à jour du vocabulaire thématique sur la Mort – 5 novembre 2019 – Aix-en-Provence

Date : 5 novembre 2019 de 10h à 17h30
Lieu : Maison méditerranéenne des sciences de l’homme (MMSH) – 5, rue du Château de l’horloge – 13094 Aix-en-Provence – Venir à la MMSH
Contacts : Blandine Nouvel : 04 42 52 42 57 | nouvel@mmsh.univ-aix.fr
Evelyne Sinigaglia : 01 46 69 24 65 | evelyne.sinigaglia@cnrs.fr
Inscription : Inscription obligatoire avant le 16 septembre https://evento.renater.fr/survey/inscription-atelier-pactols-mort-ic2tqv6w

Le thésaurus PACTOLS, porté par la Fédération et ressources sur l’Antiquité (Frantiq, GDS3378 du CNRS) est le seul référentiel français multilingue, libre et interopérable sur l’archéologie. Ses thématiques lui ont donné son nom : Peuples et cultures, Anthroponymes, Chronologie, Toponymes, OEuvres, Lieux, Sujets, et concernent l’archéologie depuis la Préhistoire jusqu’à la période contemporaine et les sciences de l’Antiquité. Destiné à faciliter la recherche documentaire, le thésaurus, comme réservoir de concepts validés, s’adapte idéalement à toutes les situations de gestion de l’information, depuis la collecte des données de terrain jusqu’à la publication scientifique. Il répond au besoin de se référer à une terminologie solide et approuvée par la communauté.
C’est pourquoi depuis 2017, le thésaurus PACTOLS a entamé une mue structurelle et lexicale qui doit faciliter son utilisation par les scientifiques comme par des non-spécialistes. Il s’agit de réorganiser le vocabulaire avec de nouvelles relations entre les concepts et avec des enrichissements lexicaux par l’ajout de termes spécialisés issus de l’avancée de la discipline, de définitions plus adaptées, la révision les traductions et au-delà par l’adjonction d’illustrations. Continuer la lecture de « Atelier PACTOLS – Mise à jour du vocabulaire thématique sur la Mort – 5 novembre 2019 – Aix-en-Provence »

DONIPAT : École thématique « Données Interopérables pour le Patrimoine » du 14 au 18 octobre 2019 à Aussois.

La masse considérable de données produite par la communauté scientifique en SHS reste difficilement accessible et risque d’être perdue quand elle se trouve dans des systèmes d’information obsolètes. La préservation de ces données scientifiques fondamentales passe par la mise en œuvre de conditions d’accessibilités numériques aux multiples corpus. La multiplication exponentielle de ces sources de données numériques hétérogènes nécessite de déployer des solutions d’interopérabilité afin de les interroger de manière homogène. Le Consortium Mémoires des Archéologues et des Sites Archéologiques (MASA) de la TGIR Huma-Num a fait de la question d’interopérabilité des données une de ses priorités dans le respect des principes FAIR. La collaboration engagée avec des informaticiens a permis de mettre en évidence l’intérêt de l’ontologie du CIDOC CRM (norme ISO 21127:2006) pour modéliser les données, à l’instar de nombreuses autres communautés ou institutions en Sciences Humaines en Europe. L’organisation d’une école thématique, DONIPAT, sur ce sujet vient combler des lacunes puisque ces questions ne sont pas enseignées dans le domaine académique.

L’école thématique DONIPAT a pour ambition de montrer à la communauté SHS l’intérêt de l’interopérabilité et les méthodologies novatrices à mettre en œuvre pour porter des jeux de données scientifiques sur le web de données et favoriser ainsi l’émergence de nouvelles connaissances et donc de nouvelles recherches que ce soit au sein d’une discipline (comme l’archéologie) ou interdisciplinaire. L’école contribuera ainsi à l’émergence des données patrimoniales dans le Linked Open Data.

Continuer la lecture de « DONIPAT : École thématique « Données Interopérables pour le Patrimoine » du 14 au 18 octobre 2019 à Aussois. »

Workshop SSK sur les données archéologiques

Suite au DARIAH Theme Funding Call 2018/2019, le projet du programme H2020 PARTHENOS a pu être financé pour organiser une série de trois workshop destinés à la promotion du Standard Survival Kit auprès de communautés spécifiques :

  • Linguistique (Vienne, 31 janvier – 1er février 2019)
  • Archéologie (Tours, 23-24 mai 2019)
  • Médiévistique (Liège, 11-13 septembre 2019)

Le Standardization Survival Kit est un outil en ligne qui vise à donner aux chercheurs un accès aux normes en utilisant des scénarios de recherche qui couvrent tous les domaines des sciences humaines, de la littérature aux sciences du patrimoine, y compris l’histoire, les sciences sociales, la linguistique, etc. Ces scénarios ont été créés par des experts du domaine, à partir de cas d’utilisation réels orientés recherche, divisés en différentes étapes, et impliquant des tâches spécifiques. Ces scénarios sont rendus accessibles et réutilisables pour d’autres chercheurs désireux de réaliser un projet similaire mais peu familiers avec les outils, formats, méthodes à utiliser, etc. recommandés.

Continuer la lecture de « Workshop SSK sur les données archéologiques »

Présentation du Consortium MASA aux Rencontres Huma-Num, Valpré, 11 au 14 juin 2018

La TGIR Huma-Num a organisé à Valpré, du 11 au 14 juin 2018, ses deuxièmes Rencontres.

L’objectif était de créer un espace de rencontre entre les consortiums et services d’Huma-Num, les Maisons des Sciences de l’Homme et les partenaires français et internationaux de la communauté des Lettres, Sciences Humaines et Sociales.

Les thèmes abordés concernaient l’interopérabilité des données, la conservation et l’archivage, les traitements, la visualisation, le partage et la réutilisation, le Linked Open Data, la valorisation, etc. dans les relations entre les projets individuels et collectifs et les infrastructures.

Le consortium MASA était présent sous forme d’un poster et par une présentation de Xavier Rodier sur le thème « Exposer des données archéologiques dans le web sémantiques elon les FAIR principles« .

Ces rencontres, riches d’échanges, ont permis de présenter les différentes activités du consortium.

 

Toutes les présentations sont accessibles dans le corps du programme sur le site dédié.

 

Assemblée générale du consortium MASA – 13 mars 2018 – Paris

L’assemblée générale du consortium se tiendra le

13 mars 2018 de 10h00 à 12h30
à l’
Institut des sciences de la communication
Salle de conférence (RdC)
20, rue Berbier-du-Mets
75013 Paris

Ordre du jour :

  • Bilan des actions 2017
  • Présentation, par chaque partenaire, de ses projets pour 2018
  • Programmation des actions communes 2018
  • Discussion sur les orientations stratégiques

Inscription obligatoire avant le 2 mars 2018 par email à Laurence Rageot en précisant si vous souhaitez partager le déjeuner.
Pour ceux qui le souhaiteront, le déjeuner sera pris en commun dans une des brasseries du quartier et restera à la charge de chaque participant.

Rencontre de l’équipe ICS-FORTH à Héraklion

Les 26 et 27 octobre, quelques membres du Consortium MASA sont allés à Héraklion pour rencontrer l’équipe de ICS-FORTH (Institute of Computer Science, Foundation for Research and Technology – Hellas), responsable de la coordination du CIDOC CRM et de ses extensions.

L’équipe de Forth qui nous a accueillis était composée de George Bruseker, Lida Charami, Martin Doerr, Anthina Kritsotaki et Maria Theodoridou.

Les échanges ont porté sur 4 axes principaux : Continuer la lecture de « Rencontre de l’équipe ICS-FORTH à Héraklion »

Mise en ligne des enregistrements de l’Actualité de l’Open Access en archéologie française – Séminaires scientifiques et techniques de l’Inrap – 23 mars 2017, Paris

Retrouvez le programme et les enregistrements du premier séminaire scientifique et technique de l’Inrap qui s’est tenu à Paris, les 23 et 24 mars 2017 à l’adresse : http://www.inrap.fr/seminaire-actualite-de-l-open-access-en-archeologie-francaise-13185

Une première journée de colloque a réuni une centaine de personnes ; les intervenants ont présenté des retours d’expérience menée dans le domaine de l’Open Access, en France comme à l’étranger (ADS, CNR), en archéologie (SRA Bretagne, Inrap) comme dans d’autres disciplines scientifiques (Inria, université Grenobles-Alpes, université Paris-Est Créteil). La journée s’est clôturée par une table ronde réunissant des représentants du CNRS, de l’université de Montpellier, d’Alsace archéologie, du SRA Île-de-France et de l’Inrap, autour de la question du partage de la donnée en archéologie. Continuer la lecture de « Mise en ligne des enregistrements de l’Actualité de l’Open Access en archéologie française – Séminaires scientifiques et techniques de l’Inrap – 23 mars 2017, Paris »