Rita : un site web pour mieux appréhender le patrimoine archéologique et bâti de la ville de Tours

Le projet « Recherche en Images : Tours archéologique » (Rita), fruit d’une collaboration de recherche entre l’Inrap et l’Université de Tours (Laboratoire Archéologie et Territoires, UMR 7324 CITERES-LAT), est soutenu par la Région Centre-Val de Loire dans le cadre des appels à projet de recherche d’intérêt régional. Mené entre 2016 et 2021, le projet comprend trois volets :
  • un site web regroupant des archives iconographiques sur la ville de Tours
  • une exposition au Château de Tours de février à mai 2022
  • un ouvrage grand public édité par les Presses Universitaires François-Rabelais (PUFR)

Continuer la lecture de « Rita : un site web pour mieux appréhender le patrimoine archéologique et bâti de la ville de Tours »

De nouvelles fonctionnalités pour Opentheso

Grâce aux financements du consortium MASA et du projet ANR Flash CollEx-Persée, Opentheso continue à évoluer.  Il bénéficie également du soutient du réseau Frantiq grâce à un groupe de travail qui participe à son évolution.

Voici les nouvelles fonctionnalités de la version V21.05 :

Gestion des concepts dépréciés avec export en SKOS normalisé

Continuer la lecture de « De nouvelles fonctionnalités pour Opentheso »

La lettre de l’InSHS de janvier 2021 publie une présentation du consortium MASA au service de la communauté archéologique

La lettre d’information de l’InSHS du CNRS n°69 de janvier 2021, publie un article intitulé :
Mémoires des Archéologues et des Sites Archéologiques, le consortium MASA au service de la communauté archéologique.

 

Cet article permet de présenter les activités du consortium depuis sa création en 2013 en mettant en avant ses résultats et les projets pour 2021.Consortium de la Très grande infrastructure de recherche (TGIR) Huma-Num, MASA est animé par dix partenaires interinstitutionnels parmi lesquels les Maisons des Sciences de l’Homme (MSH) jouent un rôle fondamental. Il est né du besoin impérieux de sauvegarder les archives des archéologues et des sites archéologiques. Dans une première phase  (2013-2016), les compétences des partenaires du consortium ont été mobilisées pour le traitement — de la numérisation à la publication — de corpus d’archives et de données archéologiques. Des preuves de concept, établies à partir de ces terrains expérimentaux, sont destinées à faire la démonstration du partage et de l’interopérabilité des données. La deuxième phase qui vient de s’achever (2017-2020) a consisté à réunir ces briques pour constituer un écosystème numérique selon le cycle de vie des données, conforme aux principes FAIR (Facile à trouver, Accessible, Interopérable, Réutilisable). L’objectif de la troisième étape qui s’ouvre maintenant est la diffusion des outils et des bonnes pratiques auprès de la communauté archéologique.

Continuer la lecture de « La lettre de l’InSHS de janvier 2021 publie une présentation du consortium MASA au service de la communauté archéologique »