La réutilisation des données archéologiques : dépasser les frontières ? – Journées MASA – Paris, Nanterre, Saint-Germain-en-Laye – 18 au 20 septembre 2019

Dates : du 18 septembre 2019 à 14h au 20 septembre 2019 à 12h
Lieux : Inrap, Paris – Maison Archéologie & Ethnologie, Nanterre – Musée d’archéologie Nationale, Saint-Germain-en-LayeÉcole nationale des chartes, Paris
Inscription
: Les inscriptions sont closes

Le consortium MASA organise trois journées consacrées à la réutilisation des données archéologiques.
L’après midi du 18 septembre sera consacré à des ateliers de formation qui se tiendront en parallèle.
La journée du 19 septembre, sous forme de séminaire, sera l’occasion de présenter des projets de réutilisation des données ainsi que les travaux des groupes de travail du consortium MASA.
La matinée du 20 septembre sera consacrée à une table ronde sur “La place de l’archéologie dans le dispositif de la science ouverte”

Programme :

Ateliers (en parallèle) – Mercredi 18 septembre, 14h – 17h

Continuer la lecture de « La réutilisation des données archéologiques : dépasser les frontières ? – Journées MASA – Paris, Nanterre, Saint-Germain-en-Laye – 18 au 20 septembre 2019 »

DONIPAT : École thématique « Données Interopérables pour le Patrimoine » du 14 au 18 octobre 2019 à Aussois.

La masse considérable de données produite par la communauté scientifique en SHS reste difficilement accessible et risque d’être perdue quand elle se trouve dans des systèmes d’information obsolètes. La préservation de ces données scientifiques fondamentales passe par la mise en œuvre de conditions d’accessibilités numériques aux multiples corpus. La multiplication exponentielle de ces sources de données numériques hétérogènes nécessite de déployer des solutions d’interopérabilité afin de les interroger de manière homogène. Le Consortium Mémoires des Archéologues et des Sites Archéologiques (MASA) de la TGIR Huma-Num a fait de la question d’interopérabilité des données une de ses priorités dans le respect des principes FAIR. La collaboration engagée avec des informaticiens a permis de mettre en évidence l’intérêt de l’ontologie du CIDOC CRM (norme ISO 21127:2006) pour modéliser les données, à l’instar de nombreuses autres communautés ou institutions en Sciences Humaines en Europe. L’organisation d’une école thématique, DONIPAT, sur ce sujet vient combler des lacunes puisque ces questions ne sont pas enseignées dans le domaine académique.

L’école thématique DONIPAT a pour ambition de montrer à la communauté SHS l’intérêt de l’interopérabilité et les méthodologies novatrices à mettre en œuvre pour porter des jeux de données scientifiques sur le web de données et favoriser ainsi l’émergence de nouvelles connaissances et donc de nouvelles recherches que ce soit au sein d’une discipline (comme l’archéologie) ou interdisciplinaire. L’école contribuera ainsi à l’émergence des données patrimoniales dans le Linked Open Data.

Continuer la lecture de « DONIPAT : École thématique « Données Interopérables pour le Patrimoine » du 14 au 18 octobre 2019 à Aussois. »

Colloque CAA 2019 – 22-26 avril 2019, Cracovie

L’application OpenArchaeo développée par le Consortium MASA a été présentée au CAA 2019 à Cracovie du 22 au 26 avril 2019 dans une session ARIADNEplus portée par Julian Richard (Archaeology Data Service, University of York), Holly Wright (Archaeology Data Service, University of York) et Franco Niccolucci (PIN, Pise).

Voir la présentation

La fouille de Kition-Pervolia : de l’enregistrement à l’archivage (en passant par l’exposition des données et la publication)

La lettre d’information de l’InSHS du CNRS n°57 de janvier 2019, comprend un article intitulé :

La fouille de Kition-Pervolia : de l’enregistrement à l’archivage (en passant par l’exposition des données et la publication)

Nelly Clion (MOM Éditions), Sabine Fourrier (HiSoMA, MOM), Bruno Morandière (Pôle Système d’Information et Réseaux, MOM), Alexandre Rabot (HiSoMA, MOM) profitent de l’occasion de la parution de l’ouvrage Kition-Bamboula VII. Fouilles dans les nécropoles de Kition (2012-2014) pour revenir sur un programme collaboratif original, mené au sein de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux (MOM, FR3747, CNRS / Université Lumière Lyon 2 / Université Jean Moulin Lyon 3, ENS de Lyon, Université Jean-Monnet-Saint-Étienne / Université Claude Bernard Lyon 1 / AMU).

Autour de ce cas d’étude (une fouille archéologique), toutes les compétences ont été mobilisées pour suivre la chaîne opératoire du traitement de la donnée scientifique, depuis sa collecte jusqu’à son exposition, sa publication et sa pérennisation.

Ils y présentent toute la chaîne opératoire et font mention du travail important réalisé dans le cadre de MASA pour aligner les données sur l’ontologie Cidoc-CRM dans le but de les mettre à disposition sur le web sémantique et plus particulièrement sur la plateforme OpenArcheo en cours de développement.

Lire l’article

Offre de contrat IE – Développement d’une plateforme d’images patrimoniales d’archéologie dans le cadre du projet RITA

Unité de recherche de rattachement : UMR 7324 CITERES–Laboratoire Archéologie et Territoires, Université de Tours, CNRS.
Lieu : Tours (France)
Durée : 12 mois à partir de mars 2019, renouvelable une fois.
Rémunération : 1 400 à 1 660 € net/mois selon expérience.

Les candidatures sont à envoyer à emilie.trebuchet@inrap.fr avant le 7 janvier 2019 minuit par courriel avec fichiers joints.
Le dossier devra comporter :
– Une lettre de motivation
– Un curriculum vitae détaillé

Télécharger le profil en français
Continuer la lecture de « Offre de contrat IE – Développement d’une plateforme d’images patrimoniales d’archéologie dans le cadre du projet RITA »

Thesaurus Maintenance WG Workshop, 28 septembre 2018, ICS-FORTH, Héraklion

La présence du consortium MASA au DARIAH Annual Event 2018 a permis d’amorcer une collaboration entre le groupe PACTOLS de FRANTIQ et les porteurs du projet BackBone Thesaurus, métathésaurus interdisciplinaire pour les sciences humaines. Blandine Nouvel et Evelyne Sinigaglia ont présenté le résultat concluant des premiers tests de réorganisation de PACTOLS selon les hiérarchies/facettes du BBT lors de la dernière réunion du Thesaurus Maintenance WG dans les locaux d’ICS-FORTH à Héraklion.
Retrouvez le compte-rendu de cette journée ici

1ère réunion du groupe de travail Utilisation du CIDOC CRM pour modéliser les jeux de données archéologiques, Lyon, 24 septembre 2018

Dates et heures : 24 septembre 2018 de 10h00 à 17h00
Lieu : MILC, 35 rue Raulin,69365 Lyon Cedex 07
Contact : Olivier Marlet

Le groupe de travail autour de l’Utilisation du CIDOC CRM pour modéliser les jeux de données archéologiques organise sa première réunion le 24 septembre 2018.
 Après une présentation des principes de modélisation du CIDOC et des logiques d’appariement d’un jeu de données, la journée sera essentiellement consacrée à une réflexion en groupe autour du cas spécifique des données de Kition de Chypres.
Cette séance sera limitée à 25 personnes.
L’inscription est obligatoire via le sondage https://evento.renater.fr/survey/utilisation-du-cidoc-crm-pour-modeliser-les-jeux-de-donnees-archeologiques-v2xo1zvt ou auprès de Laurence Rageot (laurence.rageot@univ-tours.fr) en précisant si vous mangerez sur place ou non le midi avant le 7 septembre.
Les missions sont à demander auprès de Jennifer Loullier (jennifer.loullier@univ-tours.fr) au plus tard le 7 septembre.

Etude du projet de publication des archives des fouilles du Grand Louvre par la DRAC Ile-de-France – Tours (CITERES-MSH VdL) – 26 avril 2018

La DRAC Ile-de-France/ Service régional de l’Archéologie a lancé en 2018 la reprise des archives des fouilles du Grand Louvre réalisées dans les années 1980-1990, et plus particulièrement celles de la Cour Napoléon, dont la post-fouille reste inachevée.

Diapositive conservée au S.R.A. Ile-de-France (auteur non identifié à ce jour, s.d.)

A court terme, l’objectif de ce projet est d’offrir à la communauté scientifique un état des lieux de la documentation disponible, de faciliter des études spécifiques en archéologie et de permettre au Musée du Louvre, notamment, de documenter ses collections.

A plus long terme, il convient d’envisager une restitution des données (tant pour la communauté scientifique que le grand public), de la manière la plus complète possible, en fonction des documents qui auront été rassemblés.

Le récolement (et inventaire des plans) de l’ensemble des archives de fouilles qui ont pu être regroupées au musée du Louvre est en cours (jusqu’à fin 2018). S’en suivra un choix des documents à numériser. Tout l’enjeu de ce choix est de proposer une mise à disposition pertinente de ces archives à destination des chercheurs : elle doit a minima leur offrir une vue d’ensemble de la fouille, à défaut de leur donner accès au détail des données, zone par zone.

Toutefois, la mise en place de cet important chantier exige une distance critique sans laquelle l’interprétation des données risque fort d’être biaisée. Cette critique doit permettre de comprendre ce que fut le travail, sous tous ses aspects, d’une équipe, avec ses méthodes et ses particularités, il y a de cela plus de trente ans.

Parce qu’il met l’accent sur la question essentielle de l’interopérabilité des bases de données en archéologie, le consortium MASA permettra de répondre à bon nombre des interrogations sur la meilleure manière de préparer de manière scientifique cette reprise de données, tout en mettant à la disposition des chercheurs, selon les bonnes pratiques, des documents structurants pour la compréhension du site.

Contact : Marie-Alice VIRLOUVET

La mise en œuvre des principes FAIR par le consortium MASA présenté à DH2018, Mexico

Le consortium MASA à participé au colloque internationale Digital Humanities 2018 à Mexico du 24 au 29 juin. Adeline Joffres, responsable de la coopération internationale à Huma-Num, a organisé pour la TGIR un panel inter-consortiums intitulé The Impact of FAIR Principles on Scientific Communities in (Digital) Humanities. An Example of French Research Consortia in Archaeology, Ethnology, Literature and Linguistics. Les consortiums Archives des ethnologues, Cahier, Corli et MASA y ont participé.

La présentation de MASA s’intitulait What is the Cost and the Efficiency of Exposing Archaeological Data in the LOD? en voici le résumé : Continuer la lecture de « La mise en œuvre des principes FAIR par le consortium MASA présenté à DH2018, Mexico »

Mise en ligne des enregistrements de l’Actualité de l’Open Access en archéologie française – Séminaires scientifiques et techniques de l’Inrap – 23 mars 2017, Paris

Retrouvez le programme et les enregistrements du premier séminaire scientifique et technique de l’Inrap qui s’est tenu à Paris, les 23 et 24 mars 2017 à l’adresse : http://www.inrap.fr/seminaire-actualite-de-l-open-access-en-archeologie-francaise-13185

Une première journée de colloque a réuni une centaine de personnes ; les intervenants ont présenté des retours d’expérience menée dans le domaine de l’Open Access, en France comme à l’étranger (ADS, CNR), en archéologie (SRA Bretagne, Inrap) comme dans d’autres disciplines scientifiques (Inria, université Grenobles-Alpes, université Paris-Est Créteil). La journée s’est clôturée par une table ronde réunissant des représentants du CNRS, de l’université de Montpellier, d’Alsace archéologie, du SRA Île-de-France et de l’Inrap, autour de la question du partage de la donnée en archéologie. Continuer la lecture de « Mise en ligne des enregistrements de l’Actualité de l’Open Access en archéologie française – Séminaires scientifiques et techniques de l’Inrap – 23 mars 2017, Paris »