Calendrier 2022 des formations MASA

Le consortium MASA propose une  offre de formation aux outils faisant partie de l’écosystème qu’il a mis en place selon le cycle de vie des données et conforme aux principes FAIR (Facile à trouver, Accessible, Interopérable, Réutilisable).

Pour 2022, le consortium a défini un calendrier annuel de formations :

25 janvier 2022 de 14h à 16h : ArkeoGIS – Niveau 1 : découvrir la plate-forme – Loup Bernard (ArcHiMedE)

8 mars 2022 de 9h30 à 12h : Opentheso, gestionnaire de thésaurus – Miled Rousset  (Maison de l’Orient et de la Méditerranée)

10 mai 2022 (1/2 journée) : Découverte de l’ontologie du CIDOC-CRM et initiation aux mappings de données -Olivier Marlet (CITERES/LAT)

11 octobre 2022 (1 journée) : Indexer avec le thésaurus PACTOLS  – Blandine Nouvel (Centre Camille Julian et FRANTIQ)

13 décembre 2022 (1 journée) : Créer un plan de gestion de données selon le modèle MASA avec l’outil DMP OpidoR : théorie et pratique – Laure Bézard (Maison de l’Orient et de la Méditerranée), Emmanuelle Bryas (INRAP), Nathalie Le Tellier-Becquart (Maison des Sciences de l’Homme Mondes) et Emmanuelle Morlock (Maison de l’Orient et de la Méditerranée)

Chaque session de formation est prévue en visioconférence. Les inscriptions seront ouvertes quelques semaines avant la formation.  Elles sont gratuites.

Ces formations peuvent également être organisées, à la demande, pour un groupe constitué. Pour en faire la demande, merci d’utiliser le formulaire de contact.

Poste d’ingénieur Web sémantique pour les données du patrimoine culturel, projet européen 4CH

L’université de Tours recrute au LIFAT (https://lifat.univ-tours.fr/) et à la MSH Val de Loire (https://www.msh-vdl.fr/) un ingénieur dont les missions répondent aux deux objectifs suivants, avec une priorité la première année sur le premier :

  1. Construire et publier en ligne une cartographie des acteurs et compétences liés au patrimoine culturel en France
  2. Contribuer à une ontologie pour l’étude de l’architecture patrimoniale

Le projet européen 4CH a pour vocation d’établir le cadre méthodologique, opérationnel, financier et juridique de la création d’un centre de compétences en technologies numériques pour la préservation et la conservation des monuments et des sites. Il s’agit en particulier de concevoir et mettre en œuvre une plateforme numérique, outil de diffusion des connaissances et de soutien à la collaboration entre institutions européennes, nationales et locales, du secteur du patrimoine culturel et des domaines liés. Continuer la lecture de « Poste d’ingénieur Web sémantique pour les données du patrimoine culturel, projet européen 4CH »

Sortie de l’édition numérique du jeu de cartes CIDOC CRM – CIDOC Game Digital edition

L’édition numérique du jeu de cartes CIDOC CRM a pour objectif d’apprendre le fonctionnement d’une ontologie, et plus spécifiquement le CIDOC CRM, que ce soit pour un apprentissage personnel ou dans une démarche de formation.

Il s’agit d’une application téléchargeable, pour un joueur, divisée en différents défis d’apprentissage progressif. Il permet au joueur d’explorer le monde des ontologies et surtout le CIDOC CRM, tout en testant au fur et à mesure ses connaissances et ses compétences en matière de données sémantiques.

Cette édition numérique du jeu de cartes, jeu imaginé initialement par Anaïs Guillem (Université de Merced) et George Bruseker (Takin.solutions), a été pilotée par Olivier Marlet (UMR CITERES-LAT) pour le Consortium MASA de l’IR* HUMA-NUM et réalisée par François-Xavier Talgorn (Indytion).

Ce jeu utilise l’étude de cas des fouilles de l’abbaye de Marmoutier à Tours. La plateforme se nomme KB-Match et a été développée avec Unity. Elle offre la possibilité de personnaliser les défis, les instances et même d’explorer d’autres ontologies que le CIDOC CRM par un processus relativement simple.

Le jeu est téléchargeable gratuitement pour PC et pour MAC à l’adresse suivante

http://www.cidoc-crm-game.org/node/39

Rita : un site web pour mieux appréhender le patrimoine archéologique et bâti de la ville de Tours

Le projet « Recherche en Images : Tours archéologique » (Rita), fruit d’une collaboration de recherche entre l’Inrap et l’Université de Tours (Laboratoire Archéologie et Territoires, UMR 7324 CITERES-LAT), est soutenu par la Région Centre-Val de Loire dans le cadre des appels à projet de recherche d’intérêt régional. Mené entre 2016 et 2021, le projet comprend trois volets :
  • un site web regroupant des archives iconographiques sur la ville de Tours
  • une exposition au Château de Tours de février à mai 2022
  • un ouvrage grand public édité par les Presses Universitaires François-Rabelais (PUFR)

Continuer la lecture de « Rita : un site web pour mieux appréhender le patrimoine archéologique et bâti de la ville de Tours »

De nouvelles fonctionnalités pour Opentheso

Grâce aux financements du consortium MASA et du projet ANR Flash CollEx-Persée, Opentheso continue à évoluer.  Il bénéficie également du soutient du réseau Frantiq grâce à un groupe de travail qui participe à son évolution.

Voici les nouvelles fonctionnalités de la version V21.05 :

Gestion des concepts dépréciés avec export en SKOS normalisé

Continuer la lecture de « De nouvelles fonctionnalités pour Opentheso »

La lettre de l’InSHS de janvier 2021 publie une présentation du consortium MASA au service de la communauté archéologique

La lettre d’information de l’InSHS du CNRS n°69 de janvier 2021, publie un article intitulé :
Mémoires des Archéologues et des Sites Archéologiques, le consortium MASA au service de la communauté archéologique.

 

Cet article permet de présenter les activités du consortium depuis sa création en 2013 en mettant en avant ses résultats et les projets pour 2021.Consortium de la Très grande infrastructure de recherche (TGIR) Huma-Num, MASA est animé par dix partenaires interinstitutionnels parmi lesquels les Maisons des Sciences de l’Homme (MSH) jouent un rôle fondamental. Il est né du besoin impérieux de sauvegarder les archives des archéologues et des sites archéologiques. Dans une première phase  (2013-2016), les compétences des partenaires du consortium ont été mobilisées pour le traitement — de la numérisation à la publication — de corpus d’archives et de données archéologiques. Des preuves de concept, établies à partir de ces terrains expérimentaux, sont destinées à faire la démonstration du partage et de l’interopérabilité des données. La deuxième phase qui vient de s’achever (2017-2020) a consisté à réunir ces briques pour constituer un écosystème numérique selon le cycle de vie des données, conforme aux principes FAIR (Facile à trouver, Accessible, Interopérable, Réutilisable). L’objectif de la troisième étape qui s’ouvre maintenant est la diffusion des outils et des bonnes pratiques auprès de la communauté archéologique.

Continuer la lecture de « La lettre de l’InSHS de janvier 2021 publie une présentation du consortium MASA au service de la communauté archéologique »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search