Retour d’expérience MASA sur OpenArchaeo lors de la demi-journée d’études “Restitution du projet Sparnatural : un outil pour explorer des graphes de métadonnées culturelles” – 17 juin 2022

Les Archives nationales, la BnF et le Département du Numérique pour la transformation des politiques culturelles et l’administration des données (DEPNUM) du ministère de la Culture se sont associés en 2021 pour mener à bien un projet visant deux objectifs :
– développer une nouvelle version de Sparnatural (https://sparnatural.eu/), un éditeur open source de requêtes SPARQL (qui est le langage utilisé pour faire des recherches dans des graphes RDF) ;
– mettre en place deux démonstrateurs web pleinement opérationnels, pour permettre l’exploration et la recherche intuitives dans des graphes de métadonnées culturelles grâce à des interfaces construites à l’aide de cet outil.

Le projet a été réalisé dans le cadre d’un marché public confié à la société Sparna.

La BnF (les responsables de data.bnf.fr) a donc construit avec Sparna un démonstrateur web pour interroger l’ensemble de ses données RDF, soit tout le contenu de data.bnf.fr. Les Archives nationales (le Lab, en concertation avec le Département du Minutier central des notaires des Paris) ont construit avec Sparna un démonstrateur web qui permet d’interroger les métadonnées décrivant un tiers des archives notariales conservées aux Archives nationales, qu’elles ont préalablement converties en RDF conformément à l’ontologie RiC-O.

La demi-journée du 17 juin après-midi permettra de présenter en détail les travaux réalisés et les résultats obtenus, puis d’évoquer les perspectives qu’ils ouvrent pour les institutions partenaires et pour d’autres projets.

Florian Hivert (MSH Val de Loire) présentera, lors de la table-ronde un retour d’expérience sur OpenArchaeo utilisant le composant Sparnatural. Continuer la lecture de « Retour d’expérience MASA sur OpenArchaeo lors de la demi-journée d’études “Restitution du projet Sparnatural : un outil pour explorer des graphes de métadonnées culturelles” – 17 juin 2022 »

[Appel à communications] MASA 2022 : Fabriquer, exploiter, diffuser, archiver et réutiliser des données archéologiques

APPEL A COMMUNICATIONS

L’inclusion des outils numériques en archéologie conduit d’une part à des questions pratiques pour les archéologues (Comment je peux numériser mes données ? Comment et où trouver les données existantes ? Comment archiver mes données ? Comment partager mes données ? Quels sont les outils [faciles] à utiliser ?), d’autre part à des questions techniques pour ceux qui mettent en œuvre (Quels formats utiliser? Quels sont les protocoles et les outils les plus adaptés ? Faut-il nécessairement faire du RDF ou s’autoriser à passer par des solutions moins expressives, mais plus simple à mettre en place ? Quelles conséquences pour les données manipulées ? Quelles solutions logicielles mutualisables ? Quels standards ? Quelles licences ? ). Les expériences depuis les premières bases de données jusqu’au web sémantique ont été abordées soit par des informaticiens proposant des outils au service des archéologues, soit par des archéologues qui se sont emparés des langages informatiques accessibles pour créer leurs propres outils, soit par des binômes archéologues/informaticiens dans une démarche interdisciplinaire. Il va sans dire que si chacune de ces approches a livrée de beaux résultats, la dernière est de loin la plus robuste.

Continuer la lecture de « [Appel à communications] MASA 2022 : Fabriquer, exploiter, diffuser, archiver et réutiliser des données archéologiques »

Fair Heritage: Digital Methods, Scholarly Editing and Tools for Cultural and Natural Heritage – international conference

Date : 17-18 juin 2020
Lieu : visioconférence
Contacts : emiliosanfilippo@gmail.com, maurine.villiers@lestudium-ias.fr, xavier.rodier@univ-tours.fr

La conférence prévue à Tours se tiendra en visioconférence les 17 et 18 juin 2020. Les informations de connexion à la visioconférence vous seront communiquées après inscription sur le site http://www.lestudium-ias.com/event/fair-heritage-digital-methods-scholarly-editing-and-tools-cultural-and-natural-heritage

L’appel à posters est prolongé jusqu’au 10 mai 2020 et le format adopté est une mini-présentation de 5 minutes avec 5 diapositives.

Call for postershttp://www.lestudium-ias.com/event/fair-heritage-digital-methods-scholarly-editing-and-tools-cultural-and-natural-heritage

Continuer la lecture de « Fair Heritage: Digital Methods, Scholarly Editing and Tools for Cultural and Natural Heritage – international conference »

Journées “Archives archéologiques” du CNRA – 6 février 2020

Cette journée de réflexion sur les archives de l’archéologie portée par le CNRA dans un cadre interinstitutionnel a été envisagée comme un temps d’échange et de réflexion sur les pratiques en archéologie et leur nécessaire évolution.
Olivier Marlet a été sollicité pour présenter les travaux du Consortium MASA et plus particulièrement l’application des principes FAIR en archéologie et les outils MASA développés pour aider les archéologues à appliquer ces principes à leurs données.

Programme de la journée

Voir la présentation MASA

Workshop SSK sur les données archéologiques

Suite au DARIAH Theme Funding Call 2018/2019, le projet du programme H2020 PARTHENOS a pu être financé pour organiser une série de trois workshop destinés à la promotion du Standard Survival Kit auprès de communautés spécifiques :

  • Linguistique (Vienne, 31 janvier – 1er février 2019)
  • Archéologie (Tours, 23-24 mai 2019)
  • Médiévistique (Liège, 11-13 septembre 2019)

Le Standardization Survival Kit est un outil en ligne qui vise à donner aux chercheurs un accès aux normes en utilisant des scénarios de recherche qui couvrent tous les domaines des sciences humaines, de la littérature aux sciences du patrimoine, y compris l’histoire, les sciences sociales, la linguistique, etc. Ces scénarios ont été créés par des experts du domaine, à partir de cas d’utilisation réels orientés recherche, divisés en différentes étapes, et impliquant des tâches spécifiques. Ces scénarios sont rendus accessibles et réutilisables pour d’autres chercheurs désireux de réaliser un projet similaire mais peu familiers avec les outils, formats, méthodes à utiliser, etc. recommandés.

Continuer la lecture de « Workshop SSK sur les données archéologiques »

Colloque CAA 2019 – 22-26 avril 2019, Cracovie

L’application OpenArchaeo développée par le Consortium MASA a été présentée au CAA 2019 à Cracovie du 22 au 26 avril 2019 dans une session ARIADNEplus portée par Julian Richard (Archaeology Data Service, University of York), Holly Wright (Archaeology Data Service, University of York) et Franco Niccolucci (PIN, Pise).

Voir la présentation

Présentation de MASA à la journée “Données de l’archéologie et de l’histoire de l’art” du 11 juin 2019

Béatrice Markoff (Université de Tours LIFAT) a présenté le consortium à la journée “Données de l’archéologie et de l’histoire de l’art” qui s’est tenue le 11 juin 2019 à Paris.

La  journée était organisée par l’action ADOC (Entrepôts et Analyse de Documents) sous la forme d’un atelier associé au congrès INFORSID 2019. L’action ADOC du GdR CNRS MaDICS (Masses de Données, Informations et Connaissances en Sciences) vise à mettre en relation des scientifiques en sciences humaines et sociales et en informatique, développant des recherches en gestion et analyse de documents et de grandes masses de données.

Accéder à la présentation

Mise en ligne des présentations – journées MASA “Traitement et diffusion des données de l’archéologie” – Aix-en-Provence, 14 – 16 novembre 2018

Le consortium MASA a organisé, à la MMSH d’Aix-en-Provence, trois journées consacrées au traitement et à la diffusion des données de l’archéologie.

Mercredi 14 novembre

L’après-midi du 14 a été consacré à des ateliers de formation, l’un sur l’utilisation d’OpenRefine pour nettoyer et préparer des données, l’autre sur les entrepôts de données. Continuer la lecture de « Mise en ligne des présentations – journées MASA “Traitement et diffusion des données de l’archéologie” – Aix-en-Provence, 14 – 16 novembre 2018 »

Présentation du consortium MASA à la deuxième rencontre nationale des professionnels des documentations patrimoniales-domaine de l’archéologie, Ministère de la Culture, 18 octobre 2018, Paris

MASA a été invité à présenter ses travaux lors de la deuxième rencontre nationale des professionnels des documentations patrimoniales-domaine de l’archéologie qui était consacrée à la diffusion numérique des données archéologiques, le 18 octobre 2018 au Ministère de la Culture (Direction générale des patrimoines). L’assemblée d’une cinquantaine de personnes était composée des documentalistes des Services régionaux de l’archéologie dans les DRAC, des représentants de la direction des musées, de la direction des systèmes d’information, de la sous-direction de l’archéologie ainsi que de l’inspection générale des patrimoines. L’Inrap était également représenté.

L’objectif de la journée était de présenter un panel de différentes solutions à la mise en ligne des données archéologiques. La participation a été l’occasion de présenter le consortium et ses travaux à destination de la communauté archéologique. La présentation intitulée « Exposer les données archéologiques dans le web sémantique selon les FAIR principles » a permis de montrer que MASA peut jouer un rôle dans le dispositif interinstitutionnel de de la recherche archéologique française et servir d’interface avec les infrastructures internationales de partage de données.

26e conférence annuelle du CIDOC, Héraklion – 1-5 octobre 2018

Du 1er au 5 octobre 2018, s’est tenu à Héraklion (Crête), la 26e conférence annuelle du CIDOC sur le thème « Provenance of knowledge ». Olivier Marlet y a communiqué au titre de MASA dans deux sessions.

Dans la session « CIDOC CRM and Archaeological Documentation », une communication a été présentée sur les travaux menés en collaboration entre la MSH Val de Loire et la MRSH de Caen : « The archaeological excavation of Rigny: an example of an interoperable logicist publication » portant à la fois sur la mise en place d’une publication électronique au format logiciste selon les préceptes de Gardin et sur les potentialités offertes de porter ce genre de publications sur le web sémantique en la rendant interopérable grâce à l’extension CRMinf dédiée aux raisonnements scientifiques.

Dans la session spéciale « Heritage data-centric research: are FAIR data fair enough? », une communication a été présentée portant sur la traçabilité des données archéologiques à travers l’expérience du Laboratoire Archéologie et Territoires : « The data traceability at the “Archaeology and Territories” laboratory ».

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search