Jeu de cartes CIDOC CRM

L’apprentissage de l’ontologie du CIDOC CRM demande un fort investissement. Georges Bruseker et Anaïs Guillem ont imaginé un jeu de cartes permettant de manipuler les entités et les propriétés du CIDOC et de réfléchir au mapping d’une manière ludique.

 

L’ontologie CIDOC CRM est un standard depuis quelques dizaines d’années pour modéliser les données patrimoniales (musées, bibliothèques, archives, archéologie) et permettre de les rendre interopérables. Mais, avec une centaine d’entités et le double de propriétés, l’apprentissage de l’ontologie reste complexe et nécessite un fort investissement pour s’approprier son fonctionnement global et ses logiques.

Anaïs Guillem (Université de Merced, Californie) et George Bruseker (Takin.solutions, Bulgarie) ont imaginé un jeu de cartes avec un double objectif :

  • permettre de se familiariser avec le CIDOC en manipulant les concepts et leurs relations, facilitant ainsi la compréhension de la modélisation ;
  • réfléchir au mapping d’un jeu de données, c’est-à-dire à l’alignement des différents concepts d’un jeu de données avec les entités de l’ontologie.

Dès que le Consortium MASA s’est intéressé au web sémantique et à l’interopérabilité des données archéologiques, le CIDOC CRM s’est révélé un outil particulièrement efficace pour atteindre cet objectif, d’autant qu’il était déjà utilisé au niveau international par de nombreuses institutions (BNF, British Museum, programme Européen ARIADNEplus).

S’il était aisé de convaincre les archéologues de la pertinence de l’utilisation du CIDOC, il était nettement moins évident de les convaincre de s’approprier le CIDOC pour en devenir utilisateurs, à cause de sa complexité (qui en fait aussi sa richesse). Grâce au jeu de cartes, cet apprentissage devient nettement plus aisé, d’autant qu’il est possible de faire des instances du jeu permettant de l’adapter à un domaine patrimonial particulier, sous forme de scénarios. C’est ce qui a été fait dans le cadre du Consortium MASA avec la mise en place d’une instance sur les fouilles archéologiques de Marmoutier.

Le Consortium MASA organise régulièrement des sessions d’initiation au CIDOC CRM par l’utilisation de ce jeu de cartes.

L’instance « Marmoutier » du jeu de cartes CIDOC CRM Game est en téléchargement libre : http://www.cidoc-crm-game.org/node/13

Lire l’interview des auteurs : http://lejeuquiprovoquedeschoses.com/interview/olivier-marlet-anais-guillem-et-george-bruseker/

Lire une présentation du jeu : http://lejeuquiprovoquedeschoses.com/game/jouer-pour-creer-des-bases-de-donnees-interoperables/

 

Offre de formations

Des formations à la découverte de l’ontologie du CIDOC-CRM et à l’initiation aux mappings de données sont proposées par le consortium, pour plus d’informations : https://masa.hypotheses.org/formations