LogicistWriter

UMR 7324 CITERES – Laboratoire Archéologie et Territoires, Tours – Maison de la Recherche en Sciences Humaines (MRSH) – Pôle Document Numérique, Caen
Site en cours de développement
Responsable : Olivier Marlet (UMR 7324 CITERES – LAT), Pierre-Yves Buard (MRSH)

Le programme logiciste, initié dans les années 1970 par J.C. Gardin, vise à clarifier les processus de raisonnement dans le domaine de l’archéologie et à explorer de nouvelles formes de publication, afin de dépasser le déséquilibre croissant entre le flot des publications et nos capacités d’assimilation. Le programme logiciste met en évidence la structure cognitive des constructions archéologiques, qui établissent un pont entre les faits empiriques, ou propositions descriptives, à une extrémité de l’argumentation, et les propositions interprétatives à l’autre extrémité. Cette autre forme de publication vise à mettre en évidence la chaîne d’inférence et la consultation de la preuve sur laquelle elle repose.

L’interface de publication logiciste mise en place par le Pôle du Document Numérique de la MRSH de Caen fournit différents niveaux d’accès au contenu, permettant à la fois une lecture rapide et une consultation approfondie. Le développement de la publication électronique des fouilles archéologiques de Rigny (37) au format logiciste a montré que le chercheur doit renseigner l’ensemble de ces propositions logicistes dans un fichier XML-TEI. Le Pôle du Document Numérique de la MRSH de Caen a mis en place un outil permettant de générer automatiquement le graphe des raisonnements en format SVG à partir du fichier source en XML-TEI.

Comme il n’est pas nécessairement simple pour un archéologue de construire une publication archéologique respectant les préceptes du logicisme dans un fichier XML-TEI, une réflexion a été menée pour tenter de proposer un outils d’aide à la formalisation logiciste, s’appuyant sur un processus inverse. Un contrat de 2 mois a ainsi été financé par le Consortium MASA pour développer une interface graphique qui décrit la structure des propositions logicistes afin d’aider les archéologues à construire leur publication logiciste. Le principe de cette application est donc de permettre à l’auteur de commencer la rédaction de publication en construisant l’arborescence de ses raisonnements, reliant les propositions les unes aux autres depuis les propositions initiales (les preuves) jusqu’aux propositions finales (la synthèse), de manière visuel, sous la forme de graphe. De ce graphe, est généré un fichier TEI-XML comportant toute la structure logiciste des raisonnements. Un éditeur XML permet alors de compléter les propositions par du texte, des illustrations, de la bibliographie ou des renvois.