Thésaurus PACTOLS pour l’archéologie

Groupement de Services Frantiq
Site : https://pactols.frantiq.fr/
Contacts :
Blandine Nouvel, chef de projet pour la réorganisation du thésaurus
Évelyne Sinigaglia, responsable du Groupe de travail PACTOLS de Frantiq

Le Thesaurus PACTOLS a été créé en 1987 avec la participation des archéologues, à l’initiative de la Fédération et Ressources sur l’Antiquité (FRANTIQ), d’abord pour organiser le vocabulaire d’indexation du Catalogue collectif indexé (CCI) et depuis quelques années, comme réservoir de métadonnées thématiques pour la qualification de ressources éditoriales, archivistiques ou produites par la recherche archéologique. Il est mis à jour en continu selon un workflow collaboratif et ouvert, piloté par un groupe de travail de gestionnaires et d’administrateurs chargés de la maintenance de la structure et du contrôle du vocabulaire. Les contributeurs s’étoffent aujourd’hui avec de nouveaux usagers issus du monde de l’édition et de l’archéologie de terrain.

PACTOLS concerne l’archéologie depuis la Préhistoire jusqu’à l’époque contemporaine et les sciences de l’Antiquité. Il comprend 30 000 termes préférentiels en français, répartis dans 6 domaines, correspondant chacun à une thématique particulière : Peuples et cultures / Anthroponymes / Chronologie / Toponymes / Œuvres / Lieux et sites archéologiques / Sujets. Il constitue ainsi le seul vocabulaire archéologique d’importance en France.

Ses termes sont organisés par des relations de dépendance (hiérarchie et polyhiérarchie, termes génériques TG et termes spécifiques TS), d’association (TA), de rejet (synonymes et formes rejetées EM/EP), avec des enrichissements divers : définition, notes, géolocalisation, illustration. Les termes préférentiels français sont traduits en 6 langues: anglais, allemand, espagnol, italien, néerlandais, arabe. L’ensemble respecte le standard SKOS et la norme ISO 25964 sur les thésaurus. Multilinguisme et format normalisé en font un produit attractif dans le cadre de divers projets, par exemple le moteur de recherche ISIDORE de la TGIR Huma-Num qui l’a intégré à ses référentiels ou l’infrastructure européenne de recherche en archéologie, ARIADNE.

Exemple de fiche concept pour le terme « fibule », avec ses éléments de description et le jeu des relations. Le nombre de notices pointe sur les documents indexés avec ce concept dans le CCI de Frantiq (copie d’écran de consultation, 31/10/2018)

Le thésaurus PACTOLS est consultable librement sur l’interface de consultation de son gestionnaire Opentheso en accès libre sous licence ODbL. Il est exportable sous forme de fichiers csv, XML-SKOS, et s’interface avec d’autres systèmes par la biais d’API (REST) en Json-Ld. Cela permet l’intégration dynamique des mots-clés dans plusieurs systèmes de bases de données et a notamment facilité l’adoption de PACTOLS par les éditeurs d’archéologie[1] ou les producteurs de bases de données. Le « retour » de ces interfaçages vers l’instance PACTOLS de Opentheso favorisera à terme les rebonds entre les différents réservoirs de données et les corpus liés au thésaurus.

Le projet de réorganisation, lancé en 2017 et soutenu par le consortium MASA, doit aboutir d’ici 2020 à une version totalement renouvelée du thésaurus L’objectif est d’en faire un outil du web des données, disponible à tous pour faciliter l’interopérabilité et la qualification des données en ligne de l’archéologie (au moins françaises !). Il s’appuie pour cela sur les dernières fonctionnalités du gestionnaire Opentheso et sur l’ajout d’identifiants pérennes (Ark et Handle) à chaque concept. Du point de vue lexical, des vocabulaires de spécialité sont en cours d’ajout pour équilibrer certains domaines encore peu représentés, ainsi que des alignements aux notices de Wikidata et à d’autres référentiels généraux (GéoNames pour les Lieux) ou du domaine (Art and Architecture Thesaurus). La structure quant à elle est réorganisée pour mettre en valeur les thématiques du micro-thésaurus Sujets et s’inspire des catégories du BackBone Thesaurus de DARIAH.

L’évolution prévue des domaines de PACTOLS : en gras les micro-thésaurus PACTOL et l’éclatement des Sujets, avec la création de deux domaines spécifiques : Acteurs et Objets mobiliers

[1] Allainguillaume Micaël, Marie-Adèle Turkovics, Astrid Aschehoug, Nicolas Coquet, Blandine Nouvel, et al.. Vers une harmonisation numérique des revues d’archéologie. 7e Journées MEDICI, Oct 2017, Dijon, France. 〈halshs-01614014v2〉